D’origine suisse, Mathias Rossier est installé à Belle-île comme architecte depuis 1998. Après une formation parisienne et un passage infructueux par Port-Navalo, le choix de poser l’ancre à Palais était une deuxième chance. Un pari gagnant pour notre architecte à demeure, qui, malgré les restrictions qui encadrent son activité, savoure toujours sa chance d’exercer dans un « paysage vitrine du Morbihan ».

Lire l’article